van aménagé Tanuki
Vanlife

ON TE PRÉSENTE TANUKI !

Ah ! on en a passé du temps à regarder les véhicules, autant sur le web que dans la rue. On s’imaginait vivre dans chacun d’entre eux ! On se projetait. Est-ce assez grand ? Trop grand ? Est-ce qu’on passera les barres de hauteur ? Et les chemins escarpés ? Tient-on debout dans celui-là ? Celui-ci ne serait pas discret du tout !

LA RENCONTRE

Un soir, Alex regarde une fois de plus les véhicules disponibles à la vente sur internet. Il y fait une petite trouvaille ! Il déniche une ambulance de pompiers un peu vintage. Son contrôle technique est parfait ! Le véhicule a été révisé et entretenu très régulièrement. Bonus, le prix correspond à notre budget et il a très peu de kilomètres au compteur. Alex est assez bricoleur et la mécanique ne lui fait pas peur. Sur ce genre de véhicule, tout est mécanique, on peut envisager de faire de nombreuses réparations nous-mêmes en cas de besoin. 

…Petit temps de réflexion…

Moi, en pleines révisions de partiels pour le lendemain, je n’étais pas du tout dans le vif du sujet ! Alex lui, connaissait son sujet par cœur !

Ambulance de pompier vintage. Photo retouchée dans les tons sépia.

À peine une demi-heure plus tard, je lui lance : “C’est bon, on le prend !” rassasiée d’entendre tout un tas d’arguments. Le week-end suivant, Alex allait à la fois visiter et récupérer ce qui allait devenir notre maison nomade !

L'AMÉNAGEMENT

À toutes les étapes de notre projet, nous avons pris le temps, y compris pour envisager l’aménagement de notre nouveau van. Les plans ont été nombreux ! On commence par un plan à la main puis on réfléchit et finalement on change tout. On recommence encore et encore. Puis on aboutit enfin à quelque chose de constructif qui tient la route. Alors on décide de faire un plan détaillé et métré sur un logiciel. Plus tard on a de nouvelles idées, alors on modifie les plans. Bref. 

Un jour on sent que l’ensemble est satisfaisant. Et on passe à l’action !

Concrètement, à l’achat, l’intérieur de notre Tanuki ressemblait à ça.

intérieur du van
fla et le camion

Et comme tu peux le voir, on ne se gênait pas pour déjà partir en week-end à l’océan avec un camion finalement pas très discret !

Progressivement, nous avons su déterminer quels étaient nos besoins et nos priorités en termes d’aménagements. On a surtout adopté une logique toute simple : accorder de l’espace aux choses en fonction du temps passé à les utiliser ! 

Nos priorités se résumaient donc à :

  • avoir un lit confortable, on y passe tous plus ou moins 7 heures par nuit et il était hors de question pour nous d’avoir un couchage en 5 ou 6 pièces qu’il faudrait monter et démonter chaque jour,
  • avoir un bel espace de cuisine, parce qu’on aime beaucoup la cuisine tous les deux et qu’on y passe du temps.

Nous avions donc choisi nos contraintes : avoir un matelas classique de 140×190 et un plan de travail aussi grand que possible. En contrepartie, les toilettes sèches et la douche seraient bien existantes mais prendraient le moins d’espace possible. Et on se passerait d’avoir une table avec une assise à l’intérieur du van.

Le plus important n’est pas de faire les choses comme les autres le font ou disent de le faire, mais en fonction de tes besoins

Si ça t’intéresse d’en savoir plus sur notre aménagement du début à la fin, tu pourras retrouver tous les détails dans les fiches techniques que nous publierons prochainement dans cette rubrique !

LE TANUKI D'AUJOURD'HUI

Aujourd’hui, Tanuki est équipé d’un GRAND lit (qui prend toute la place) mais qui nous permet d’avoir, en dessous, un bel espace de rangement bien organisé. D’ailleurs, on y retrouve le bac de douche et les toilettes sèches. La journée, une fois recouvert d’un dessus de lit, il devient notre tatami, on s’y installe pour travailler, lire et manger, tout ça sur notre petite table en bois. 

Le reste de l’espace est occupé par le plan de travail grâce auquel on profite d’un grand évier avec un maxi mitigeur-douchette et d’une plaque à gaz en verre deux feux. Sous le plan de travail, on a un frigo qui fonctionne en 12 volts, notre réserve de 50 litres d’eau qui nous permet d’être autonome pendant 5 jours, un meuble étanche pour la bouteille de gaz et des rangements.

intérieur du van
fla et le camion

Voilà ! Tu sais à peu près tout sur notre Tiny-house ! Sauf une chose encore.

“Pourquoi il s’appelle Tanuki ?“

Je crois que tous les véhicules aménagés ont leur petit nom. Un peu comme ces maisons Bretonnes ou encore les maisons de bord de mer. Le notre on l’a choisi alors qu’on vivait déjà avec notre van. On lui avait déjà donné quelques petits surnoms : Mion-mion, la grosse tortue, le cocon.

Ancienne ambulance repeinte couleur sable, aménagée. Garée sur unspot en campagne, toile d'ombrage et lumières d'ambiance.

C’est un soir d’été qu’on a trouvé LE nom. L’idée nous est venue d’un animé japonais qu’on aime beaucoup : Pompoko d’Isao Takahata par les studio Ghibli 🦝 (tu apprendras qu’on ne se cache pas d’être légèrement otaku). 

Les tanukis sont des animaux ressemblant à des ratons-laveurs. Au Japon, une légende raconte que ces petits êtres sont capables de se métamorphoser. Eh bien voilà ! notre camion de pompiers s’est métamorphosé en maison nomade ! Ça ne va pas plus loin que ça ! (Ah, on me dit dans l’oreillette que c’est déjà un peu perché 😅 oups !)

Maintenant, tu connais le début de l’histoire !

La suite, dans les prochains articles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.