Savoir être proche de la nature en van life
Vanlife

10 ASTUCES POUR ÉCONOMISER L’EAU & L’ÉLECTRICITÉ EN VAN

Tu as l’impression de passer ton temps à recharger tes batteries et remplir tes réservoirs ?
Ou alors, tu anticipes tout ça et tu cherches comment ralentir ta consommation ?
Ça tombe bien, parce qu’on va te donner 10 astuces pour économiser l’eau et l’électricité dans ton van aménagé. 

C’est parti !

DEVENIR ÉCONOME

De tous les bons conseils que l’on va te donner, le plus important c’est bien celui-ci.

Pour commencer, il faut apprendre à devenir économe. Si ce n’est pas encore intégré à tous tes gestes au quotidien, ça peut devenir ton objectif dès maintenant. 

Rien de compliqué là dedans, il suffit d’observer ta consommation dans tous tes gestes au quotidien, d’essayer de repérer là où tu pourrais faire mieux, et de changer ta façon de consommer !

Voici quelques exemple pour t’aider à observer ta consommation :

  • utiliser très peu de savon ou produit vaisselle, quitte à en remettre si besoin, 
  • diluer les savons et produits ménagers qui sont souvent très concentrés et nécessitent plus de rinçage,
  • ne pas ouvrir le robinet à fond,
  • ne pas laisser brancher inutilement les appareils et chargeurs,
  • économiser les batteries des appareils électroniques (la charge doit toujours se situer entre 20% et 80%, les batteries d’aujourd’hui durent plus longtemps si on les alimente par petites charges. Et surtout, on évite à tout prix de laisser un appareil charger toute la nuit).
pont suspendu traversant la canopée d'une forêts

Ces exemples sont là seulement pour illustrer quelques comportements. Il serait impossible de tous les lister. Le plus important est de comprendre l’idée et d’être décidé à devenir plus raisonnable dans sa consommation même si ça demande de changer de nombreuses habitudes. On ne va pas se le cacher, personne n’aime changer ses habitudes, mais c’est pourtant ce qui nous permet d’évoluer dans tous les domaines. 

Alors on se retrousse les manches, et on consomme raisonnablement à partir de maintenant !

Si tu as besoin d’un peu de motivation ou d’inspiration, je te conseille de lire des livres ou de regarder des films sur l’écologie. Ceux d’aujourd’hui sont beaux, intéressants et riches d’expériences (pas comme ces cours sur l’environnement et le développement durable que tu avais au lycée ou au collège, promis).

rue bondé d'un pays asiatique avec beaucoup de panneaux d'enseignes lumineux

L'ÉLECTRICITÉ

On entre dans le concret et on commence par les astuces pour économiser l’électricité en van aménagé. Et ça, ça se prépare dès le début de l’histoire !

Les astuces au moment de l’aménagement

Eh oui, certaines astuces sont à prévoir dès le début de l’aménagement du van. 

  • Être autonome grâce au panneau photovoltaïque.

De nombreux van en disposent et ce n’est pas pour rien ! En été, le panneau solaire est un compagnon idéal. C’est économique et ça te permet d’être plus autonome en électricité. 

Veille à l’acheter suffisamment grand. Le plus grand possible, en fait. Plus le panneau sera imposant, plus tu auras de capacité de charge. C’est bien pratique, surtout quand le soleil n’est pas particulièrement au rendez-vous.

Le plus évident est de placer le panneau solaire sur le toit. Il reste installé en permanence et capte la lumière tant que tu ne te gare pas à l’ombre. Le petit plus qui peut faire la différence, c’est de pouvoir orienter le panneau à 45° grâce à un support amovible. 

  • Disposer d’un chargeur MPPT de bonne qualité. 

Le chargeur MPPT est l’intermédiaire qui sert à remplir ta batterie grâce à l’énergie générée par le panneau photovoltaïque.
S’il n’est pas de bonne qualité, tu perdras une quantité non négligeable d’énergie lorsqu’elle est en cours de route vers la batterie. 

Il est important que le chargeur MPPT ait des sécurités et qu’il supporte la tension (Volt) et la puissance (Watt) maximale délivrée par le panneau photovoltaïque. On a choisi notre régulateur MPPT chez Energie Mobile, il en existe aussi de très bon chez Victron Energy.

fougère baignant dans la brume
  • Tout roule avec le coupleur-séparateur !

Le coupleur-séparateur, c’est celui qui te sauve la mise. Il recharge ta batterie pendant que tu profites de ton road trip ! En résumé, il bosse pendant que tu roule. 

Il existe des “régulateurs-MPPT-coupleur-séparateurs”, un super appareil multifonction qui te permet de brancher tout ça en une seule fois ! C’est ce que l’on a choisi pour Tanuki. On t’en reparlera dans un prochain article pour que tout soit plus clair. 😉

  • Pour avoir la lumière à tous les étages…

Commence par choisir des éclairages à LED, ils consomment beaucoup moins et sont aussi efficaces que les autres.
Reste à choisir la teinte. Je te conseille de choisir des LED blanches pour les recoins comme par exemple au-dessus de la cuisine, dans les placards (ça fait son effet ✨). Et des LED plus tamisées pour l’éclairage global qui sera juste au-dessus de ta tête (attention les yeux 😵). 

Dans notre cas, on a choisi d’installer :

  • 2 éclairages généraux à 3000k (plus jaune),
  • 2 éclairages de cuisine à 4000k (plus blanc),
  • des éclairages dans le placards à 6000k (plus blanc que blanc),
  • plus l’éternelle guirlande de LED pour une lumière tamisée, à accrocher n’importe où et qui se recharge au soleil. 
schéma de la couleur de la lumière en fonction de ça température.

Le tout relié à des interrupteurs bien dissociés pour allumer un éclairage à la fois. On évite l’éclairage inutile !

portrait de côté d'une personne profitant de la nature

Les astuces “on the Road”

Une fois sur la route, on peut aussi réguler sa consommation d’électricité grâce à quelques bonnes habitudes. 

  • Choisir des appareils qui consomment peu.

Voilà une première étape importante. 

On a embarqué un PC un peu trop gourmand dans Tanuki… Comment dire… Ce n’est pas une bonne idée ! 

Donc réfléchit bien à ton équipement, emmène ce qui te sera vraiment indispensable et évite au mieux les équipements qui nécessitent une charge lourde.

  • Nettoyer le panneau photovoltaïque régulièrement.

Si la surface de ton panneau est propre, inévitablement, il capte mieux la lumière.

C’est simple et efficace ! Je n’ai rien de plus à dire.

Un peu d’eau, une serpillère et c’est parti !

Alex te montre l’exemple 😂

  • Recharger les appareils correctement et au bon moment.

Le meilleur moment pour recharger tes appareils : c’est quand tu es branché à une borne électrique !

C’est le moment de sortir tout ce qui peut être rechargé !

 

Le deuxième meilleur moment, c’est :

  1. Lorsque tes batteries sont chargées à bloc,
  2. Et que ton panneau (ou ton coupleur-séparateur) continue à envoyer de la charge !

Dans ce cas, tu ne peux plus stocker d’énergie dans la batterie, mais tu peux recharger un maximum d’équipements électriques pour éviter de laisser l’énergie se perdre.

 

Et puis on t’en a déjà parlé plus haut dans l’article, 

  • On recharge les appareils entre 20% et 80%,
  • On ne laisse pas les appareils branchés inutilement,
  • Et on économise les batteries autant que l’éclairage.
une chute d'eau ruisselante à travers une jungle luxuriante, paysage de road-trip

L'EAU

Pour économiser l’eau, tout est plus simple, tu vas voir.

  • Boire

L’astuce la plus simple et accessible reste d’utiliser des gourdes et de les remplir dès que l’occasion se présente !

L’autre option géniale mais plus coûteuse, c’est le filtre Berkey. Il filtre l’eau de pluie, de rivière ou même l’eau de mer, et la rend potable. 

  • Se laver

Pour la douche, on s’est fixé une limite de consommation. Avec 5L par personne, on se lave, c’est tout. En même temps, la douche c’est fait pour ça, non ? 😅

Au début tu auras peut-être l’impression de te dépêcher, mais après quelques entraînements, ça devient tout naturel. Et puis si ton système de douche donne de la pression par apesanteur, ça t’évitera de gaspiller de l’eau à cause d’un débit trop fort.

Pour économiser davantage, tu peux aussi profiter d’une rivière, ou d’eau de pluie pour te laver dans la nature avec un savon biodégradable surtout !

un oiseaux qui décolle d'une rivière
  • La vaisselle

Pour économiser l’eau de la vaisselle rien de mieux que la méthode à l’ancienne : la bassine d’eau !

Et si tu n’aimes pas rincer ta vaisselle dans la même bassine, tu peux réguler ton débit d’eau en utilisant un robinet-douchette, comme le nôtre, ou un régulateur si le format de ton robinet le permet.

  • Les toilettes

Rien de plus simple et hygiénique que des toilettes sèches pour ton van !

On adhère pas du tout du tout aux toilettes chimiques, tu t’en doutes. Et en plus, on trouve ça super cra-cra, on a pu voir comment ça se passe sur les airs de camping-car… 💩

On te parlera aussi des toilettes sèches dans un prochain article.

un kayakiste sur un lac noir en montagne

Voilà ! C’est la fin de cet article. Finalement, on a dépassé les 10 astuces 😅 On est généreux, on n’y peut rien ! On espère que tu as pu trouver dans ces lignes des solutions qui te conviennent. Et on attend avec impatience de voir leur apparition dans ta vanlife ! 

À très vite sur la route 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.